Archive | février 2012

Leçon de Babysnow à Orcières : Tout petit et déjà en piste

Concrètement, l’engin de glisse se compose de plusieurs parties : une planche de snow montée d’un guidon que tient l’enfant, une selle souple ou “hamac” sur laquelle il s’installe à califourchon et un manche à l’arrière que pilote le moniteur tout en skiant. « L’intérêt, c’est que l’enfant est plus actif, explique Sandrine. Même s’il ne bouge pas, et que ses pieds sont attachés par une sangle sur la planche, il apprend à jouer avec l’inclinaison dans les virages et ressent ses premières sensations de skieur. Il s’habitue aussi à la vitesse ».
Lire l’article complet www.ledauphine.com

Châtel : Un radar sur les pistes pour sensibiliser les skieurs aux distances de freinage

Depuis la balise “cellule” qui enregistre la vitesse, des panneaux distants tous les 10 mètres permettent au skieur de voir sa distance d’arrêt. Toutes les écoles de ski utilisent cet outil, un complément des enseignements sur les risques à ne pas contrôler sa vitesse.
Lire l’article complet www.ledauphine.com

Justice for Les Menuires 7 – After more than a week of barricading themselves in Chalet Georgina, the seven chalet hosts have finally got the ending they deserve

Celebration took over Les Menuires last weekend as the self styled "Les Menuires 7" achieved a successful resolution to their pay dispute with ski tour company Skithe3V. The long four hour meeting ended well for Les Menuires 7. Local French authorities, who have been fully aware of the situation, stepped in and ordered the company to pay the workers what they were owed. The move has cost the ski tour company far more than they originally offered, with an Inspecteur du Travail insisting that the seven receive the French minimum wage of more than 9 euros an hour.It’s believed that the company has also had to register in France, meaning the move could have far reaching consequences for British ski tour operators who recruit and pay workers in the UK.
Read the full article www.skiclub.co.uk

Actimel, une bouteille sur le front de neige

Via le concept acticross, piste de snowcross à destination des familles, la marque du groupe Danone fait la promotion de son yaourt à boire sur quatre grands domaines skiables : Flaine, Méribel, Les Menuires et Val d’Isère. But de l’opération : promouvoir le fameux yaourt à boire en proposant aux familles une expérience de glisse à travers des jeux et des concours organisés par des animateurs pendant les vacances d’hiver. Près de 170 000 bouteilles d’Actimel seront distribuées sur chaque piste.
Lire l’article complet www.e-marketing.fr

Valmorel (Savoie) Mardi 28 février : Remontées à l’arrêt pour cause de Grève

Neuf remontées mécaniques sur 38 fonctionnaient mardi matin, a indiqué à l’AFP Sébastien Delrue, directeur de l’office de tourisme de Valmorel. Une douzaine de pistes sur 56 étaient ouvertes, a-t-il ajouté. "La mobilisation est forte: 110 salariés sur 180 adhèrent au mouvement", a déclaré Carole Pierre, déléguée CGT du Domaine skiable de Valmorel. La principale revendication des grévistes porte sur le versement d’une prime sur dividendes de 600 euros "pour l’ensemble du personnel du collège ouvrier"."Nous demandons juste un peu plus de justice: un peu plus d’argent pour le travail et un peu moins pour le capital", a affirmé Mme Pierre. Selon elle, la station a versé 260.000 euros de dividendes à ses actionnaires en 2010 contre seulement 15.000 euros à ses salariés au titre de la prime sur dividendes.
Lire l’article complet alpes.france3.fr

Repenser le tourisme de montagne – Philippe Bourdeau Professeur à l’Institut de Géographie Alpine

"Après avoir été un vecteur de développement, le tourisme n’est-il pas devenu une monoactivité qui fragilise les territoires qui en dépendent ? Mais comment penser d’autres modèles plus souples, diversifiés, créatifs et soutenables face au « triple crunch » des crises climatique, énergétique et économique ? Et comment assurer la transition vers l’avenir d’un héritage chaque jour plus encombrant ? Personne n’a de recette toute faite dans son sac à dos…."
Lire l’article complet mountainwilderness.fr

Retrospective 1912-2012: Les sept vies d’Emile Allais

Samedi 25 février, le premier champion français, premier moniteur, traceur de pistes, a soufflé sa 100e bougie, chez lui à Megève. Né dans la boulangerie familiale à Megève, orphelin de père pendant la Grande guerre, Émile Allais devait tracer son destin sur les pentes. Après avoir fait la loi parmi les gamins du village dans la “Coupe du bon skieur” à Megève, il intègre l’Équipe de France, à 20 ans, en 1932. Le début d’une carrière exceptionnelle.
Lire l’article complet www.ledauphine.com

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 34 autres abonnés

%d bloggers like this: