Valais : des taxes annuelles sur les lits froids pour financer l’économie touristique.

Taxer les résidences secondaires pour lutter contre le phénomène des «lits froids» et financer le tourisme: le Valais avait tenté le coup en 2009, avec une révision de loi cantonale. Raté: 75% des votants avaient dit non. Quatre ans plus tard, les besoins d’argent restent. Les chalets aux volets clos aussi. Du coup, plusieurs communes remettent le couvert, chacune dans son coin, avec la bénédiction du Conseil d’Etat.

Lire l’article complet sur www.24heures.ch

Aurélien de PIERREFEU‘s insight:

Une tentation dangereuse qui ne résout pas le problème de fond d’inadaptation de l’offre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *