« L’Everest est devenu une boîte à fric »

« Les agences françaises, européennes, américaines gagnent de l’argent dessus, explique-t-il, les agences intermédiaires népalaises gagnent beaucoup d’argent dessus, et au bout du compte, ce sont les porteurs népalais qui gagnent le moins. Ils sont traités comme de la viande, ce sont les marionnettes de ce système.  »

A lire sur www.lemonde.fr

Aurélien de PIERREFEU‘s insight:

Excellent article du Monde sur un terrible système…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *