Archives de catégorie : Activités hors ski et diversification

Le vélo électrique débarque en montagne

Très tendance en ville, le vélo à assistance électrique, VAE pour les initiés, commence aussi à se faire une place en montagne, où il possède des atouts de taille.

Lire l’article complet sur ete.france-montagnes.com

Aurélien de PIERREFEU‘s insight:

Illustration intéressante des initiatives menées dans le Val d’Arly, à Métabief et au Grand Bornand.

 

Les Gets Bikepark – Behind the Scenes

Reportage sur les coulisses du travail des shapers qui s’attachent à préparer correctement les pistes avant l’ouverture de la saison VTT. Suivez également le rôle du Bike Patrol, véritable secouriste du VTT qui sécurise les pistes avant l’ouverture au public.

Aurélien de PIERREFEU‘s insight:

Très belle réalisation pour cette vidéo sur la bike patrol des Gets. On n’est pas encore au niveau des vidéos de Whistler Blackcomb mais c’est déjà pas mal du tout. Bravo !

CA des remontées mécaniques : les réalités actuelles et futures du VTT et du ski

Le sujet du CA VTT réalisé en station de ski durant l’été est sujet à beaucoup d’information et déclarations contradictoires. Encore très récemment, en marge d’un évènement VTT, on a lu dans la presse de drôles de choses. Aujourd’hui,  le CA du VTT représente très rarement plus de 5% de l’hiver du chiffre de l’hiver. Les raisons ? Forfait moins cher, et surtout beaucoup moins de monde ! On peut par ailleurs affirmer que le CA VTT n’a aucune chance d’approcher les ordres de grandeurs de celui du ski, pour au moins deux raisons purement techniques

– La capacité de charge d’un domaine VTT est très inférieure à celle d’un domaine skiable.

– Les remontées mécaniques sont dans l’incapacité technique d’assurer les mêmes débits avec des VTT qu’avec des skieurs.

Donc tout message affirmant que le VTT est une alternative au ski est purement fantaisiste, à court et moyen terme, dans nos modèles alpins.

Lire l’article complet sur bikesolutions.fr

Aurélien de PIERREFEU‘s insight:

Recadrage en règle de la réalité économique du modèle VTT en montagne par l’excellent blog de BikeSolutions. A lire impérativement!

 

Première norme française pour l’aménagement des pistes de VTT descente

La norme AFNOR NF S 52-110 « Pistes de descente VTT – aménagement » vient de paraître. Après 3 ans de mise à l’épreuve auprès des professionnels du secteur* et le dépouillement des commentaires émis suite à une enquête publique de 3 mois, cette nouvelle norme volontaire délivre les meilleures pratiques éprouvées pour aménager ses pistes de descente VTT en tout sécurité.

Sebastien Mérignargues, directeur de la station de Tignes, s’exprime sur la gratuité du bike park

Le bike park gratuit à Tignes s’inscrit dans une stratégie globale. Cette dernière a été définie en 2008 dans le cadre du business plan station 2009-2014. Elle concerne la saison estivale. La logique étant d’offrir des services et activités gratuits à l’ensemble des vacanciers ayant réservé leur séjour sur la station. La gratuité du bike park est une étape de cette stratégie. Elle est arrivée après la gratuité de la carte multi activités Sportignes (2009) et avant de la gratuité des remontées mécaniques pour les piétons et randonneurs (2011).

Voir l’article complet sur bikesolutions.fr

Aurélien de PIERREFEU‘s insight:

Un retour chiffré et détaillé sur le pari de la gratuité mené par la station

 

VTT : Le Lac Blanc est dans le bon timing

Si Scott a rejoint l’écurie cette saison, la station du Lac Blanc est un fidèle depuis son lancement par Thierry Charrier, son manager. « Notre histoire d’amour a débuté en 2009 et on entame donc notre cinquième saison , dixit Christophe Bergamini, le directeur de l’Office de tourisme du Lac Blanc. La station est désormais le deuxième bike-park en France en terme de remontées mécaniques derrière les 2-Alpes. » Les résultats de ces dernières années sont loin d’y être étrangers et le Lac Blanc est devenu une référence chez les amoureux de VTT des pays frontaliers.

Lire l’article complet sur www.vosgesmatin.fr

Le plus haut pont suspendu d’Europe à Engelberg

Pour marquer le 100e anniversaire de remontées mécaniquesà Engelberg, dans le centre de la Suisse, un pont suspendu de 100 mètres de long est en cours de construction à plus de 3041 mètres d’altitude et sera le pont suspendu le plus haut en Europe.  Il permettra aux randonneurs de profiter du majestueux spectacle au dessus d’un vide de 70 m.

Lire l’article complet www.lejsl.com

Les stations de ski pyrénéennes misent sur la diversité des activités

Selon la Confédération pyrénéenne du tourisme, qui rassemble 28 stations du massif, en ces temps de crise, l’or blanc ne suffit plus à attirer les clients. « Ces dernières années, des efforts ont été faits pour ceux qui ne se consacrent pas qu’au ski, assure Marc Carballido, président de la Confédération. C’est une manière de mettre en avant l’identité pyrénéenne et de se démarquer des Alpes. » Ax-3 Domaines a installé un air bag, un gigantesque matelas sur ses pistes. Le Grand-Tourmalet propose, une fois les pistes fermées, trois km de descente inoubliable en luge au cœur du célèbre col. Luz-Ardiden lance une activité inédite en France : le randocaching, version moderne de la chasse au trésor. Munis d’un GPS, les petits découvrent la station, tout en apprenant les règles de sécurité en montagne. Gourette propose de faire du VTT sur neige, à la fermeture du domaine. La-Pierre-Saint-Martin mise sur des après-midi clubbing branchés sur les pistes, en installant un DJ au Snow K’Fé.

Lire l’article complet www.20minutes.fr

Passer la nuit dans un igloo à plus de 3.000 mètres c’est désormais possible

Pour la saison 2012-2013 de ski, le Massif de l’Oisans, lance une nouveauté : dormir dans un igloo à 3.200 mètres d’altitude. Trois igloos, pouvant accueillir de trois à quatre personnes, seront installés de la mi-décembre à début mai dans le Parc national des Ecrins, accessibles par les téléphériques des Glaciers de Meije. Matelas, duvet, paniers repas et éclairage ont été prévus. Pour tenter cette expérience insolite, le public devra débourser 120€ par personne (tarif comprenant le dîner, la nuit et le petit-déjeuner) et prévoir 40€ supplémentaires pour le téléphérique (forfait deux jours).

Lire l’article complet int.rendezvousenfrance.com