Archives de catégorie : Avalanches, Sécurité et Secours en montagne

Des gendarmes surveillent désormais les voies d’accès au mont Blanc

55 jours durant, entre juin et septembre, des gendarmes seront postés sur les voies d’accès au mont Blanc, à Chamonix et à Saint-Gervais, pour des missions d’information, de prévention et de surveillance. Une initiative inédite et qui pose des questions sur “l’espace de liberté”.

Lire l’article complet www.ledauphine.com

La vérité sur le dopage à l’Everest

Dans l’univers de la montagne, c’était un secret de Polichinelle. Mais il aura fallu que le légendaire alpiniste Reinhold Messner ne le dise tout haut pour que le dopage sur les plus hauts sommets du monde ne soit finalement dénoncé. Dans une récente entrevue accordée au magazine espagnol d’escalade Desnivel, Messner avance que jusqu’à 90% des grimpeurs qui passent par le camp de base de l’Everest ont recours à une forme d’aide chimique pour s’attaquer au toit du monde. Diamox, Decadron… des produits efficaces pour combattre les maux potentiellement graves liés à des problèmes d’acclimatation à l’altitude. Des substances qui se voulaient à la base destinées à la trousse d’urgence — ce qui est toujours le cas pour la plupart des cordées en expédition —, mais qui sont devenues des moyens d’améliorer les performances dans les conditions extrêmes de l’Everest et sur d’autres vertigineux sommets. Et c’est sans parler des autres produits… comme le Viagra! La petite pilule bleue serait en effet utilisée pour sa capacité de vasodilatation, qui aiderait la circulation sanguine en altitude. On aura tout vu!

Lire l’article complet sur blogues.lapresse.ca

Aurélien de PIERREFEU‘s insight:

Un bien triste constat

Accidents de ski : Sylvia Pinel rappelle les règles de sécurité sur les pistes

Face à la multiplication des accidents de ski cet hiver, certains mortels, Sylvia Pinel éprouve le besoin de publier un communiqué pour rappeler les règles de sécurités sur les pistes de ski. « Les premières semaines des vacances d’hiver ont été marquées par un nombre très important d’accidents graves sur les pistes de ski. Les températures douces favorisent les risques d’avalanche et rendent notamment la pratique du hors piste plus dangereuse » souligne le communiqué du ministère. Une dizaine de règles à observer lors de la pratique du ski de piste sont ainsi énoncées par l’équipe de Sylvia Pinel, telles que la nécessité d’« adapter sa vitesse et son comportement à ses capacités personnelles », « au croisement des pistes, s’assurer en examinant l’amont et l’aval que l’on peut s’engager sans danger pour autrui et pour soi-même », ou encore « éviter de stationner dans les passages étroits et sans visibilité… »

Lire l’article complet sur www.pros-du-tourisme.com

Des radars pour flasher les skieurs à Gourette

Des centaines de contrôles de vitesse préventifs ont été réalisés sur les pistes. «Les skieurs ont tous une idée très approximative de leur vitesse, dit Chantal Gerbet. Ils ont l’impression d’être entre 30 et 40 km/h, quand ils sont facilement entre 50 et 60. » Jamais l’inverse. Et les petites bombes de 8-10 ans ne sont pas en reste, pour lesquelles le tragique accident de Morzine vient de montrer, lundi, que le casque n’était pas une protection absolue. Deux jours durant, à Gourette, le constat de l’animatrice du Pôle jeunesse et sports, cheville ouvrière de ces Journées de prévention et de sensibilisation aux risques en montagne, a été corroboré sans démenti par le cinémomètre laser des gendarmes du PGHM (Peloton de gendarmerie de haute montagne). Le même appareil laser que celui qui découpe les points de permis des automobilistes en excès de vitesse.

Lire l’article complet sur www.sudouest.fr

Aurélien de PIERREFEU‘s insight:

Une initiative de prévention pour le moins originale et intéressante.