Archives de catégorie : Projets et remontées mécaniques

Altiservice : un investissement de 3,6 M€ dans les domaines skiables

Après les stations du groupement NPY la semaine dernière, c’est au tour des quatre stations de ski pyrénéennes gérées par Altiservice de donner le top départ de la saison hivernale. Saint-Lary, Font-Romeu Pyrénées 2000, Guzet et Artouste ont présenté le 12 novembre leurs nouveautés pour la saison.

A lire sur www.objectifnews.com

Aurélien de PIERREFEU‘s insight:

Beatrice Rodriguez directrice générale d’Altiservice revient dans cet article sur l’excellente saison dernière (+12% de fréquentation) et les projets station par station.

Un ski dôme sur la colline d’Elancourt à Saint Quentin en Yvelines d’ici 2015 ?

Le projet est actuellement en pleine négociation entre élus et opérateurs. Cette colline, haute de 231 m, est le point culminant d’Île-de-France. Ouvrage artificiel constitué des remblais de la ville nouvelle, le site de 52 ha, verdoyant mais sauvage, était pressenti pour accueillir l’épreuve de VTT des JO de Paris… en 2012.

A lire sur www.lejdd.fr

A new indoor snow center is due to open in Saudi Arabia this autumn.

It is being built as part of the Mall of Arabia in Jeddah, one of the largest shopping malls in the Middle East. The Snow Village will be the first of a new generation of winter themed indoor real snow and ice amusement parks. Covering approximately 5,000 square metres there will not be one snow slope but instead some 15 snow and ice fun rides and attractions for children and families.

See on www.planetski.eu

Liaison Bonneval – Val d’Isère. La question fait toujours débat

Val d’Isère en Tarentaise, la mecque du ski à la renommée mondiale, et Bonneval-sur-Arc en Maurienne, village préservé où le temps semble s’être arrêté. Deux univers totalement différents que certains aimeraient voir relier pour poursuivre le développement du tourisme alpin. La question fait encore et toujours débat chez les habitants du village savoyard classé parmi les 151 plus beaux villages de France. Marc Bauer, maire de Val d’Isère, fait partie des forces vives du projet. Il aimerait voir sa station reliée au petit village de Bonneval-sur-Arc, installé au coeur du parc national de la Vanoise. C’est l’un des lieux privilégiés pour les longues et paisibles randonnées, loin des remontées mécaniques et des activités touristiques des grandes stations des Alpes. De nombreux Bonnevalais ne veulent pas voir les engins envahir leur coin de paradis, dans le but de développer toujours plus le tourisme et d’en oublier la force et la beauté de la montagne, dans son plus simple appareil. D’autres, pensent que le parc national est un frein au développement de la commune et qu’il est temps que Bonneval sache faire place au développement.

A lire et voir sur alpes.france3.fr

1,2 milliard d’investissement pour Zermatt

La destination Zermatt-Matterhorn prévoit d’investir 1,2 milliard de francs dans ses infrastructures et événements touristiques au cours des dix prochaines années. Un investissement mammouth qui devrait garantir à long terme la compétitivité de la destination. « Un groupe stratégique a défini des axes prioritaires ainsi qu’un catalogue de mesures obligatoires. Les deux ont été signés mercredi sur le Gornergrat près de Zermatt », ont communiqué les organismes impliqués dans le tourisme de Zermatt-Matterhorn, dont la commune de Zermatt, le Matterhorn Gotthardbahn, le Zermatt Bergbahnen, l’Association des hôteliers de Zermatt et Zermatt Tourisme. Les axes prioritaires de la stratégie mise en place portent sur huit domaines: les secteurs neige, montagne et excursions, l’héritage culturel et le paysage, le sport événementiel, le réseau de transports, le village et l’hôtellerie/para-hôtellerie.

Lire l’article complet www.lenouvelliste.ch

Un projet de piste de ski indoor à Paris fâche les agriculteurs

Au triangle de Gonesse, au nord de Paris, entre Le Bourget et Roissy, quelque 800 ha sont à vocation agricole. Le schéma directeur de la région Ile-de-France (Sdrif) prévoit d’en urbaniser dans la décennie à venir entre 300 et 400 comme le projet Auchan Europa City, qui occuperait 80 ha, avec un «parc à neige», qui comprendrait une piste de ski indoor, snow park et patinoire. Le reste, dans le cadre du Grand Paris, serait occupé par une zone d’activités tertiaires et de loisirs et au milieu de laquelle se tiendrait une station de métro. L’Ile-de-France a perdu 5 % de sa surface cultivable en dix ans.

Lire l’article complet www.lefigaro.fr